Voyage de presse AJP à Amboise

Château royal d’Amboise © D.R.

Le 25 novembre, l’AJP organisait un voyage exceptionnel à Amboise sur le thème de Léonard de Vinci. Une dizaine de journalistes de l’AJP y participaient. TGV Paris Saint-Pierre-des-Corps puis Taxi le long de la Loire, jusqu’au Château royal d’Amboise. Arrivée par la Porte des Lions. Rendez-vous sur la terrasse du château avec un fond de l’air plutôt frisquet ! Devant la chapelle Saint-Hubert, nous attendaient notre consœur Evelyne Thomas, historienne et spécialiste d’Amboise, organisatrice de cette visite, Marc Métay (1), directeur du Château royal d’Amboise et Samuel Buchwalder, responsable de la communication.  

Présentation du chantier de restauration historique de la chapelle du château royal d’Amboise (automne 2021-automne 2023).  

Cette chapelle Saint-Hubert accrochée au rempart du château, est l’élément architectural emblématique du château, une illustration majeure de l’art gothique flamboyant sans oublier qu’elle abrite la sépulture de Léonard de Vinci. Pendant deux ans, flèche, charpente, plomberie d’art, vitraux, décors intérieurs et extérieurs seront restaurés avec restitution des dorures de la couverture jusqu’à la remise en fonction de la cloche dans la flèche.  

Ce chantier est l’occasion de mettre en lumière auprès des jeunes (publics scolaires et étudiants), les métiers et le savoir-faire liés à la préservation du patrimoine avec une opération pédagogique intitulée : Une école, un chantier, des métiers.  

Visite (trop rapide) du château, du logis gothique (75 % du château de Charles VIII subsiste) jusqu’aux appartements Renaissance (impasse sur les appartements Orléans) ; visite brillamment guidée par EvelyneThomas, membre du Conseil d’administration de l’AJP et coorganisatrice de ce voyage.  

Vers le Clos Lucé et Léonard de Vinci  

De la terrasse du Château royal d’Amboise, par la porte des lions, dix minutes suffisent pour gagner le Clos Lucé, dernière demeure de Léonard de Vinci. A l’entrée du Clos Lucé nous attend l’un de ses propriétaires, François Saint Bris qui sera notre hôte et notre guide jusqu’à notre départ. Déjeuner au Clos Lucé en son Auberge du Prieuré. Sieur Sausin (Stéphane Sausin), maistre queux, spécialiste en cuisine historique, nous offre un voyage gastronomique au temps de Léonard de Vinci.  

Puis, visite du Clos Lucé, là où Léonard de Vinci vécut les dernières années de sa vie (1516-1519). On découvre non seulement les jardins mais aussi les Nouvelles galeries Léonard de Vinci avec un espace immersif très impressionnant ! Pour les abriter, fut aménagée la halle industrielle (au fond du parc) construite en 1869 par l’ingénieur-constructeur, Armand Moisant avec ses deux ailes réhabilitées.  

La chambre, l’atelier, la bibliothèque de Léonard de Vinci …  

En remontant vers le manoir en traversant les ponts (2) imaginés par Léonard, la visite commence par la tour de guet et la galerie qui rappellent son passé de demeure fortifiée. Puis visite de la chambre de léonard, ainsi que celle de Marguerite de Navarre ainsi que la grande salle Renaissance dans laquelle il recevait François 1er. Très émouvant, la reconstitution des ateliers de Léonard, son espace de travail des trois dernières années de sa vie. Sa bibliothèque recomposée est là également avec 200 ouvrages (Aristote, Pline l’Ancien, Ptolémée, Vitruve…) ainsi que son cabinet de curiosité. Enfin, les dernières salles dans le sous-sol du château, exposent 40 maquettes uniques et des animations 3D.  

1)Marc Métay est également secrétaire général de la Fondation Saint-Louis propriétaire du château.

2) Des ponts construits par les Compagnons charpentiers du devoir.  

…Prochaine étape, la ville médiévale de Loches, à 40 km de là : à découvrir peut-être lors d’un futur voyage AJP.

François Collombet (membre du CA de l’AJP et coorganisateur du voyage). 

Pour découvrir l’article d’Agnès Lamarre, notre consoeur du site contemporain(s) magazine : cliquez ici

Partager cet article