La renaissance de la Chancellerie d’Orléans

Décor en trompe l’œil pour l’antichambre, conçu par l’architecte Charles de Wailly, 1767, peinture en grisaille. 
© Archives nationales/Nicolas Dion

La chancellerie d’Orléans, démolie en 1923, renait dans l’hôtel de Rohan-Strasbourg (Archives Nationales). Ses décors avaient été démontés et sont restés en caisse pendant 80 ans ! Le reportage de notre consoeur, Mylène Sultan, pour La Gazette Drouot.

Pour lire l’article, cliquez ici

Partager cet article