Accès Espace Adhérents

Association des Journalistes du Patrimoine

Actualités

OURO PRETO AU BRÉSIL, COUSIN LOINTAIN DE NOTRE BASSIN MINIER DU NORD

Un article de Patrimoine sans frontières

08/04/2017
Ouro Preto au Brésil et le bassin minier au nord de la France : les deux espaces ont connu une période de développement prospère lié à l’activité minière. Après la fermeture des mines, ils ont été amenés à se réinventer en se tournant vers une politique de mise en valeur du patrimoine minier.

C'est le sujet d'un article intéressant qui paraît sur le site Patrimoine sans frontière sous le titre Regard sur "Mémoire et immigration", le cas d'Ouro Preto au Brésil. A lire ici.

Georges Levet, secrétaire de l'AJP, ajoute le commentaire suivant sur ce sujet:

La mise en valeur patrimoniale d’Ouro Preto se concentre sur le centre historique qui a été façonné par et pour les colons. Cette mise en valeur, aux niveaux éducatif, touristique ou muséal, souligne l’apport des Européens dans la culture locale et délaisse tout un pan entier de l’histoire locale, celui du travail des esclaves à la mine et leur richesse culturelle, sauf pour ce qui est des éléments de torture. Néanmoins, des initiatives privées soutenues par des habitants ont conduit à l’achat de terrains sur lesquels se trouvaient des anciennes mines d’or (la Mine du Veloso et celle de Chico-Rei), dans le but de faire découvrir l’histoire minière et la culture des esclaves. Ces intiatives locales sont assez bien reçues par la population, contrairement à l’inscription du centre-ville sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. En effet, cette inscription est perçue comme un frein au développement urbain (la réglementation des travaux), et négativement parce que celle-ci a été portée par le Gouvernement sans l’implication des habitants.