Actualités

LE RDV DU PATRIMOINE - LE 18 MAI 2018

La séléction hebdomadaire de l’AJP

17/05/2018
Chaque vendredi, l’AJP sélectionne une série d’articles et de communiqués. Ils traitent du patrimoine dans toute sa diversité, surtout en France, mais aussi ailleurs. La liste est forcément non exhaustive, et le choix subjectif.

1. Plusieurs trésors découverts par hasard à la bibliothèque d'Ajaccio.
C'est en faisant du rangement que la conservatrice Vannina Schirinsky-Schikhmatoff a découvert le premier traité d'égyptologie datant du XVème siècle, des lettres inédites de Napoléon et un livre dédicacé par Gustave Eiffel. Revue de détails sur lefigaro.fr

2. L'avenir est-il aux musées 3.0 ? 
L'association Muséomix est intervenue début mai pour un hackathon à la Maison Folie Moulin de Lille. A cette occasion, le magazine en ligne L'Info durable a interviewé Emilie Blondeau, référente de Muséomix dans le Nord sur la façon de réinventer les musées à l'ère du numérique.

3. Présentation du projet Himanis le 29 mai 2018 aux Archives nationales.
Leprojet de reconnaissance par ordinateur des écritures anciennes Himanis (for Historical Manuscripts for user-controlled Search), mené par l'Institut de recherche et d'histoire des textes, vise à offir aux scientifiques un moteur de recherche en plein texte dans les archives non encore traitées dans les inventaires et les index. Les Archives nationales participent à ce projet.

4. Deuxième édition des Prix du mécénat culturel.
La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, a présidé le 14 mai la remise des prix "un projet, un mécène", dans les 9 catégories, dont les patrimoines. La liste des lauréats sur le site du ministère.

5. Au Québec, les technologies de pointe investissent le musée de la Gaspésie.

Le musée propose une nouvelle exposition permanente pour relater l'histoire de cette région, avec vitrines interactives en réalité augmentée et voyages en immersion à 360 degrés. Une révolution en termes de médiation patrimoniale expliquée sur le site du Club Innovation-Culture.

6.Réouverture du château de Ferney après d'importants travaux

Le château de Ferney, dans lequel Voltaire passa les vingt dernières années de sa vie, acquis par l’État en 1999, a bénéficié d’une importante campagne de restauration menée par le Centre des monuments nationaux.
www.chateau-ferney-voltaire.fr
Au décès de Voltaire en 1778, le domaine fut vendu et de nombreux propriétaires se sont succédés. Le Centre des monuments nationaux a choisi de restaurer le château en tenant compte des différents propriétaires. D’importantes restaurations ont été menées sur les couvertures et les façades afin d’améliorer l’étanchéité du monument. Ce chantier a été mené sous la maîtrise d’œuvre de François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques.

Le château a bénéficié d’un désamiantage, d’un traitement contre la mérule et de la mise en place d’un d’un dispositif pour empêcher la propagation du plomb. Les toitures du corps central et des deux pavillons ont été rénovées sans modification de leur volumétrie. Les ardoises ont été remplacées ainsi que les éléments en plomb. Les éléments en zinc ont été remplacés par du cuivre étamé. Les parties des façades construites en molasse, les plus altérées ont été reconstituées et le reste des façades a bénéficié d’un nettoyage. Les menuiseries ont été remplacées.

Le château a également été remeublé. Dans le cadre de la restauration, un ascenseur a été aménagé pour permettre l’accès au château aux personnes à mobilité réduite. Le château réouvrira au public le 1er juin 2018.