Accès Espace Adhérents

Association des Journalistes du Patrimoine

Actualités

LA SPPEF LUTTE CONTRE LE DÉFRICHEMENT DE LA FORÊT DE SAINT-GERMAIN-EN-LAYE

Communiqué de l'association Sites et Monuments (SPPEF)

02/03/2017
La SPPEF en lutte contre le défrichement de la forêt domaniale de de Saint-Germain-en-Laye et contre la pérennisation de la grande roue place de la Concorde

Malgré de nombreux courriers aux ministères concernés, un recours gracieux, suivi d'un référé-suspension, Sites & Monuments n'est pas parvenue à stopper ce qu'elle estime être l'un des plus grands scandales patrimoniaux et budgétaires de ces dix dernières années : celui du défrichement de la forêt domaniale de Saint-Germain-en-Laye au profit d'un « train-tram » dont le coût est estimé à 140 millions d'euros.

La SPPEF estime que ce train-tram, inutile (pourquoi notamment ne pas passer en ligne droite dans la ville pour desservir les habitants ?), ne manquera pas de provoquer l'urbanisation à moyen terme d'une forêt déjà fragilisée (opération déjà entamée à la "lisière Pereire"). Ce développement non-durable de la ville porte aussi une atteinte irrémédiable au domaine national de Saint-Germain-en-Laye (pourtant bientôt théoriquement protégé par la Loi) et à l'avenue des Loges dessinée par Le Nôtre.

On peut retrouver l'actuel état des lieux ICI sur le site de la SPPEF.

Pour en savoir plus

Une autre préoccupation de la SPPEF est l'implantation récurrente d'une grande roue place de la Concorde, dont le diamètre, ainsi que la période d'autorisation, ne cesse de croître au point que son propriétaire, soutenu par la Mairie de Paris, ne cache plus sa volonté de maintenir cette installation à perpétuelle demeure. La SPPEF s'oppose à cette prétention par la double procédure, pénale et administrative, décrite ci-dessous.
Réponse au communiqué de M. Marcel Campion

Pour en savoir plus