Accès Espace Adhérents

Association des Journalistes du Patrimoine

Actualités

LA BASILIQUE DE SAINT-DENIS POURRAIT BIENTÔT RETROUVER SA FLÈCHE

Démontée en 1846, un projet propose de la reconstruire à l'identique.

17/02/2017
Le gouvernement a donné mercredi 14 février son feu vert, sous conditions, au projet de reconstruction de la flèche de la basilique de Saint-Denis.

Élevée au début du XIIIe siècle et démontée à la suite d'une tornade survenue en 1846, la flèche constitue un élément emblématique de la nécropole des rois de France. Depuis plusieurs années, des élus locaux et un comité de soutien présidé par l'écrivain et académicien Erik Orsenna, plaidaient pour sa reconstruction dans le cadre d’un chantier école. Le 30 janvier, la Commission des monuments historiques avait émis des réserves sur le projet au regard des principes généraux de restauration des monuments historiques et en demandant notamment des précisions sur la solidité de l'ouvrage.

Après une rencontre avec des élus locaux, la ministre de la Culture a indiqué dans un communiqué avoir donné son accord au lancement d’études préalables à la reconstruction. Celles-ci devront «faire la preuve du caractère exceptionnel du chantier de la flèche en matière d'utilité sociale, d'adhésion et de participation populaire», mais aussi «apporter toutes les assurances, au regard d'investigations complémentaires qui restent à conduire, que le massif occidental de la basilique pourra supporter sans dommage le chantier et le poids d'une tour et d'une flèche reconstruite» et enfin démontrer que l'opération sera «autofinancée» grâce aux recettes générées par la visite du chantier et le mécénat.
Le coût des travaux de “reconstruction” de la flèche est estimé à 13 millions d'euros. Pour mémoire, le chantier de l'Hermione avait attiré à Rochefort 4,6 millions de visiteurs, dont la visite payante avait financé à plus de 60 % le projet.