Accès Espace Adhérents

Association des Journalistes du Patrimoine

Agenda du patrimoine: expositions, conférences, remises de prix, etc.

HUBERT ROBERT AU CHÂTEAU DE LA ROCHE-GUYON

Communiqué de presse

25/09/2017
C'est un regard inédit sur Hubert Robert (1733-1808) qui est posé au château de La Roche-Guyon. Notamment un aspect largement inconnu de l'oeuvre du peintre paysagiste, homme des Lumières et artiste visionnaire. Une première pour cette exposition consacrée à Hubert Robert et les jardins avec 80 oeuvres dont bon nombre n'ont jamais été exposées.

Hubert Robert, célèbre peintre de ruines et de paysages, est à l'époque conservateur du nouveau musée du Louvre et dessinateur des jardins du roi à partir de 1784. Il est au service du duc et de la duchesse de Chabot, du prince de Beauveau, du marquis de Laborde et d'autres. Il Il fait bénéficier la duchesse d'Enville et les Rohan-Chabot de ses conseils pour embellir les alentours du château et transforme le donjon du XIIè siècle qui domine la demeure des La Rochefoucauld en ruine pittoresque.

Vue de la tour de Guy -Hubert Robert - sanguine
Vue de la tour de Guy -Hubert Robert - sanguine

Un jardin paysager dit le Jardin anglais avec cascade artificielle et grottes incrustées de coquillages. Le conservateur de l'exposition, Gabriel Wick, a approfondi l'étude du jardin et connaît parfaitement les dessins et peintures d'Hubert Robert. Un récent voyage de presse a donné l'occasion de se familiariser avec les travaux de cet artiste. On savait que le peintre était lié à la famille de La Rochefoucauld mais cela ne suffisait pas à en déduire qu'il avait bien participé à la conception du Jardin anglais de La Roche-Guyon. Dorénavant, grâce à l'étude de quelques dessins précieux, on peut affirmer qu'Hubert Robert a bien collaboré aux promenades et à l'aspect actuel du donjon de la Roche-Guyon. Mais attention ! Hubert Robert était déjà,à l'issue de la décennie 1760, un célèbre peintre de ruines et de paysages. Il dessine à maintes reprises les jardins délaissés de Rome qui seront là des thèmes qu'il exploitera durant toue sa carrière.

Les cascatelles de Tivoli - Hubert Robert
Les cascatelles de Tivoli - Hubert Robert

Il revient à Paris en 1765 et sera très demandé un peu partout pour des commandes. En 1784, il est donc nommé dessinateur des jardins du roi et en 1786, il s'engage dans un fantastique projet : la création de plusieurs "fabriques" et mémoriaux pour le parc de Méréville dans l'Essonne.

Parc de Méréville - La grande cascade - Hubert Robert
Parc de Méréville - La grande cascade - Hubert Robert

Le château de La Roche-Guyon, fief des familles La Rochefoucauld et Rohan-Chabot, principaux mécènes du peintre, compte parmi les lieux les plus importants qui ont inspiré Hubert Robert. C'était donc l'endroit idéal pour accueillir cette exposition "Hubert Robert et la fabrique des jardins" Des projets de conservation, de rénovation et de préservation sont à l'étude pour que le domaine retrouve un jour toute sa splendeur.

Exposition du 9 septembre 2017 au 26 novembre 2017

Château de La Roche-Guyon
95780
01 34 79 74 42

Contact presse :
Amand Berteigne
06 84 28 80 65
amand.berteigne@orange.fr